Nous avons évoqué, dans une première partie, les Hauts de France et particulièrement le Nord version urbaine avec Croix, Lille et le Vieux-Lille,  Roubaix etc…Penchons-nous à présent sur les Hauts-de-France…versus littoral, paysage…
.

Rappelons ici que les Hauts-De-France sont nés de la fusion des Régions Nord-Pas-De-Calais et Picardie voulue par la réforme territoriale de 2014.
Cinq Départements forment les Hauts-De-France : L’Aisne, le Nord, Le Pas-de-Calais, la Somme et l’Oise. 6.000 000 d’habitants qui n’ont pour le moment pas de gentilé, c’est-à-dire de nom…!

 


6700 KM2 -  1.500 000 Habitants - Environ 9 Millions de touristes (ce qui classe le département au 9éme rang des départements français en termes de fréquentation) dont les Sous-Préfectures sont Béthune, Calais, Montreuil-sur-Mer, Boulogne-Sur-Mer,  Saint-Omer et Lens…

Le Nord-Pas-De-Calais s’est doté du slogan  « Créateurs d’Horizons »…Il ne croit pas si bien dire ! Direction le Pas-De-Calais aux paysages et sites merveilleux, au littoral sublime, aux plages démesurées…Lens, Boulogne, St- Omer, Le Touquet, Les 2 caps : Gris Nez et Blanc Nez….


LENS
Outre son club de Foot très réputé, Lens nous a épatés de par son audace…Même avec une imagination débordante, qui aurait pu penser que Louvre viendrait s’installer chez « Les Gueules Noires » ?

 

Choisi le 29 Novembre 2004, première pierre en 2009 et inauguration par Conseil Régional du Nord-Pas-De-Calais en 2012, Le Louvre-Lens « Musée Capital » voit le jour…

Edifié sur un ancien  carreau de mine « La Fosse N°9 » le Louvre-Lens est un exemple exceptionnel de reconversion du bassin minier nordiste. Situé sur un site de 20 000M2 pour une surface bâtie de 28 000 M2, le musée est une création majeure du début de ce siècle. 2,5 millions de visiteurs depuis sa naissance…

Les architectes japonais SEJIIMA et NISHISAMA ne sont pas trompés en fondant le site dans son paysage et dans la douloureuse histoire minière. Notons ici que  le Louvre-Lens est le premier bâtiment à être construit en France par des Japonais

Tout en transparence et acier, le musée est parfaitement intégré à son environnement. On peut apercevoir de l’intérieur, le mythique stade Bollaert du RC-Lens ainsi que deux terrils (petites buttes constituées de résidus de l’exploitation minière typique des paysages du Pas-De-Calais) de la hauteur des pyramides de Kéops (environ 130métres) rappelant ainsi celle du Louvre-Lens…Judicieux ! 




Vastes espaces, où il est très aisé de déambuler pour découvrir les richesses des différentes salles aux expositions temporaires et/ou pérennes dont « La Galerie du Temps » un espace tout en longueur, au centre du musée, sous un pavillon de verre où le Louvre de Paris a déposé près de 800 œuvres ainsi qu’une réserve artistique visible par le public…Intelligent aussi ! «  La Galerie du Temps » - 3000 M2. Sans cloison, sans ombre sur les œuvres exposées grâce à sa lumière zénithale  naturelle, cette structure nous transporte dans un voyage chronologique  dans le…temps : de l’Antiquité à nos jours avec une ingéniosité  sans pareil : Foisonnement de statues, d’objets, de peintures…Tout ici nous raconte l’Histoire du Temps et donc de l’Homme !

     

 

Espace des expositions temporaires.
Un programme dense et varié…Chaque année deux grandes expositions d’envergure internationale.
Du matériel didactique ultra-moderne aide le visiteur à comprendre les toiles et les messages des artistes…Et puis la salle des Miroirs….De l’Antiquité à aujourd’hui, de Rubens (Le paysage à l’Arc-en-ciel)  à Grosmaire, cette exposition est fascinante. Instrument de la beauté par excellence, le miroir nous entraîne  dans l’intimité de personnages connus ou anonymes et s’avère être un instrument indispensable au peintre…

Jusqu’au 18 Septembre
…Une exposition qui nous fait…réfléchir !
Unique, novateur, muséographie élégante, ce musée nous interpelle et revisite  la façon de porter à connaissance…

MUSEE DU LOUVRE-LENS
 : 99, Rue Paul Bert  Lens – Tel : 03 21 18 62 62
Ouvert tous les jours  - sauf les mardis - de 10H à 18 H.
www.louvrelens.fr #Louvrelens

Nord-Pas-De-Calais Tourisme 

Maison du Tourisme 
3, Rue du Palais Rihour - 559026 Lille Cédex  - Tel : 03 20 14 57 57  
www.tourisme-nordpasdecalais.fr


N’oublions pas que cette région de France fût le théâtre de combats très âpres et très douloureux en 1914 et pour que l’Histoire ne dissolve pas, des randonnées appelées «Chemins de mémoire » ont été conçus permettant ainsi de poursuivre le travail civique de mémoire visant à honorer les sacrifices des générations disparues et à apprendre…. ».
36 sites majeurs et 4 itinéraires thématiques.


La Guerre 39/45 fait aussi, bien sûr l’objet de lieux et sites remarquables…
La mémoire des hommes c’est aussi la mémoire des lieux…
Rappel de l’épisode tragique du réembarquement des troupes britanniques
(Ref  Zuydecoot…)
 

ET JUSTEMENT…DIRECTION SAINT-OMER

Saint-Omer et son marais…En plein centre- ville se cache une étendue d’eau et de végétation inouïe…3726 hectares, 800 Kms de canaux que l’on nomme les Watergangs (en flamand) - 15 000 parcelles de terres…qui s’étendent sur 4 communes.
A Saint-Omer et depuis des siècles, les hommes ont aménagé les eaux des rivières et du marais. On y vécut  – et on y vit encore  -  dans des habitations typiques) on fît du commerce, on cultive la terre depuis le 12éme siècle et c’est le seul marais en France à être encore cultivé (Choux-fleur dont St-Omer est la capitale…) mais aussi endives de terre, poireau, la chicorée frisée (salade) céleri-rave, cresson ) etc…, on y préserve farouchement la faune 230 espèces d’oiseaux dont le martin-pêcheur, le Grèbe huppé ou la cigogne blanche mais aussi le cygne, héron)  et la flore aquatique régionale dont 50% s’illustre dans le marais.

 

Embarquer à bord de Bacôves,-  bateaux traditionnels-  et se laisser aller dans ce labyrinthe, calme et reposant…. en buvant les explications claires d’un guide originaire de la région.
Labellisé et inscrit au Patrimoine de  l’UNESCO, le marais audomarois regorge d’une histoire, d’une nature, d’une culture et de traditions historiques fabuleuses.

    

Au sortir de la promenade, se diriger vers le musée pour d’autres éclaircissements nécessaires à la bonne compréhension du site.
Légèrement désuet,  très didactique, les couleurs et le décor font penser à certains films de Disney, une atmosphère un tantinet Professeur Tournesol,  ce musée est à bonne échelle pour séduire, petits et…grands aussi !  
    

Maison du Marais
36, Avenue du Maréchal Joffre - Saint-Martin au Laert -  62500 Saint-Omer
Tel : 03 21 11 96 10
www.maison-du-marais.fr
 

SE  RESTAURER…A ST- OMER….La première division polonaise dirigée par le Général Maczek libéra Saint-Omer et c’est probablement pour cette raison que des Polonais ont ouvert un restaurant en son hommage !
Le restaurant s’appelle « Histoire de… »…et raconte l’histoire des produits locaux. Cuisine simple, familiale, bonne…sourire en plus et souvent exposition éphémère de photos !

        

  



LE LITTORAL ET LA COTE D’OPALE
Le nom Opale prend ici tout son sens. Cette appellation provient des nuances opalines que les impressionnistes ont  trouvées au ciel et à la mer.

Cette côte merveilleuse s’étire de Calais à Berk sur 120 Kms. Elle représente l’un des fleurons du littoral français. Dunes, plages au sable très fin, falaises, stations balnéaires chic, familiales ou populaires…Une sensation de liberté…fouettée par un vent hyper iodé…Que des Bonheurs !




BOULOGNE SUR- MER DANS LE BOULONNAIS

Une histoire dense. En gros….Village gaulois conquis par César en 55 avant JC et devient un grand port militaire romain. Installation de chantiers navals et embarcation pour la Bretagne. Elle devint française en 1550 - Napoléon s’installe à Boulogne, en 1803 avec l’armée impériale fermement décidé à conquérir l’Angleterre - Elle fût au XIXème siècle une station balnéaire appréciée.

On peut ne pas tomber sous son charme  tout de suite…Et pourtant… ! Elle sait être une ville historique intéressante et parfois étonnante.

Boulogne- sur -Mer n’est pas seulement le premier port de pêche français, très réputé, séparé par la mer entre Boulogne ville et Boulogne «industrielle et pessicole.

Des visites guidées sont organisées très tôt le matin pour mieux comprendre et appréhender comme cela se passe du départ en mer au retour des bateaux chargés….A l’instar des ports reconstruits après la Seconde Guerre Mondiale comme Brest ou le Havre, des quartiers entiers de Boulogne furent bombardés (75% de la ville)mais elle se releva et retrouva sa place de leader.

   

     
Dans la ville basse :

NAUSICAA : Centre National de la Mer, situé sur le front de mer, (5000 M2 de surfaces d’exposition, 50 aquariums, 35000 animaux marins…Impossible ici de faire l’inventaire de la richesse à explorer. Après la visite ou… les visites, l’on se sent peut-être plus concernés par notre environnement, l’écologie et les responsabilités à prendre …
Le Centre National de la Mer à Boulogne sur Mer a accueilli depuis son ouverture en 1991, son 15 millionièmes visiteurs!

 

                                         1 Crédit photo : Alexis Rosenfeld
 
NAUSICAA attire un public toujours aussi nombreux : 600 000 visiteurs chaque année. Chiffre qui confirme une nouvelle fois l’attractivité du Centre, grâce notamment à des expositions sans cesse renouvelées et des  présentations d’espèces emblématiques : requins, otaries, lagon tropical…

 

                                          2 : Crédit photo : Alexis Rosenfeld

Cela démontre également l’intérêt croissant que le grand public montre à l’égard de l’environnement marin.

                                           3 : Crédit photo : Alexis Rosenfeld

           4 : Crédit photo : Alexis Rosenfeld      5 : Crédit photo : Jean-Dominique Boitel
 
Second site touristique au Nord de Paris, le Centre National de la Mer est une véritable locomotive touristique et un outil de développement économique.
Le Grand Nausicaa ouvrira de nouveau ses portes en  Juin 2018, après d’importants travaux  et  notamment l’achèvement d’un grand bassin de 10 000 m3, - le plus grand d’Europe. Les visiteurs profiteront ainsi d’un voyage de haute mer (8 mètres de profondeur) et d’un amphithéâtre aux fonctions multiples, offrant une vue spectaculaire via une baie de vingt mètres sur cinq.
Les voyageurs du large entraîneront le visiteur dans sa traversée océanique.

P


                                                  6 : Crédit photo : A Flament
 Préparez-vous à une expérience unique….!

Depuis l’embarcadère, des bateaux  proposent une balade en mer, de deux heures, pour une promenade maritime expliquée. Vous  croiserez sur ce même embarcadère, la statue de José de San-Martin, général argentin né le 25 février 1778 à Yapeyú en Argentine et décédé en France à Boulogne-sur-Mer le 17 août 1850.

     

 

II libéra son pays(1816), le Chili(1817) et le Pérou(1812) de la domination espagnole. Fondateur de l'indépendance de sa patrie, La France l’accueillit. Ce monument qui a une hauteur de 10 mètres sur une base de 6 mètres sur 4 fut inauguré le dimanche 24 octobre 1909 et donna lieu à des cérémonies fastueuses dont Boulogne conserva longtemps le souvenir.
Un petit bout d’Argentine à Boulogne….

  


Sur les  hauteurs de la ville, cerclée par des remparts que Louis XIV voulait détruire -, on part à la découverte de  la crypte de la Basilique Notre-Dame dont la coupole de 101 mètres est impressionnante). Elle s’avère être la plus vaste de France;

  
                     
Elle fût aménagée au 19éme siècle par l’abbé Haffreingue, le reconstructeur de l’église et connut entre 2010 et 2015, d’importants travaux de revalorisation et de restauration. Constituée d’un dédale de salles souterraines, la crypte de 1400 M2 reprend les dispositions de l’église supérieure et mérite qu’on s’y arrête plus qu’un moment.;


Vestiges antiques exceptionnels, collections du trésor d’art sacré, statues précieuses…même les moins intéressé (e)s par ce genre de lieux, trouveront de quoi nourrir leur imaginaire et parfaire leurs connaissances ...
Une scénographie attractive dans une douce ambiance témoigne de 2000 ans d’Histoire!
Crypte  de la Basilique - Rue de Lille 62200 Boulogne-sur-Mer -
Tel : 03 21 87 8 1 79
crypte@ville-boulogne-sur-mer.fr
 
Nausicaa :  Bld Sainte Beuve – Tel : 03 21 30 99 99
nausicaa.fr
 www.tourisme-boulognesurmer.com
 


GRAND SITE NATIONAL DES DEUX CAPS :
Le Cap Gris-Nez et le Cap Blanc-Nez : A couper le souffle…et c’est peu dire !


Ils font l’objet d’une protection très minutieuse et conséquente car l’érosion naturelle ajoutée au  nombre considérable de visiteurs (Plus d’un million annuellement) constituent un réel danger. On dit qu’à sa base, 25 mètres par siècle disparaissent dûs aux courants marins puissants.



L’accueil des guides est formidable et Sandrine – la responsable – exceptionnelle…dans sa démarche et ses explications. Elle donnerait presque envie de s’y installer…

 

De nombreuses randonnées permettent de partir à la découverte de ce lieu unique…classé neuvième Grand site de France…qui constitue une terre de mémoire qui ont vu défiler les troupes de Jules César, Louis XIV, Napoléon Bonaparte …les Allemands et  des vestiges comme le Mur de l’Atlantique (ensemble de blockauss) dont le musée se situe dans la commune de Haringzelle. Entre les deux caps et les falaises de Douvres, le plus intense trafic maritime du monde, des bateaux, des centaines de bateaux quotidiennement (bateaux de croisière, ferry, cargos, porte-conteneurs, pétroliers etc…).  Nous ne sommes ici qu’à 28 Kms des côtes anglaises et c’est là, symboliquement, que divorcent la Mer du Nord et la Manche


Le Cap Gris-Nez,  haut de 50 mètres du nom de la falaise de couleur…grise.
165 millions d’années. Superbe panorama. Promenade didactique et bucolique. Observation d’oiseaux (fous de Bassam, mouettes rieuses, goëlands…
 
 Le Cap Blanc-Nez, (plus spectaculaire que son frère cadet. Né 70 millions d’années après, il culmine à 135 mètres que l’on peut franchir à pieds de la plage d’Escalles et en arrivant – si on y arrive – c’est juste sublimissime. Panorama exceptionnel. Regardez, admirez, respirer…Tout le reste, c’est du folklore !
www.lesdeuxcaps.fr


Wimereux
Une des premières Station balnéaire de la Côte d’Opale, authentique, elle a su conservé son aspect général de l’époque. Très fréquentée en été, la station jouit d’une digue-promenade entièrement piétonne qui flirte avec la mer, à marée haute.
Une adresse de charme, simple, sans prétention,confortable et tout proche de la mer.

 





Hôtel Saint-Jean
1, Rue Georges Romain
62930 Wimereux  

Tel : 03 21 83 57 40
 
www.hotel-saint-jean.fr

       

 

L’Aloz :  le restaurant de l’Hôtel Atlantic, sur la plage

Un restaurant, très fréquenté car fameux… Carte essentiellement poissonneuse et pas prise de tête. Rigueur dans la sélection des produits…
Cuisine ouverte où 4 cuisiniers s’appliquent à préparer turbot, sole et autres gambas…
Goûtez le bar accompagné de son crémeux de poivrons, pleurotes et jus à la noisette, flirtant avec une huile d’herbe et un accompagnement élaboré à l’aneth, ciboulette et persil…!

  

Le « Bordeaux Maritime entre 2 mers »  accompagnera judicieusement tous les poissons dont le chef a le secret de cuisson.

Pour la petite histoire… l’Aloz est non seulement un petit poisson mais également un instrument servant de repaire pour les marins.
 


Hôtel Atlantic

Restaurant « L’Aloz »

Digue de Mer 62930   Wimereux –

Tel : 03 21 32 41 01


www.atlantic-delpiere.com   

contact@atlantic-delpierre.com


LE TOUQUET-PARIS-PLAGE

Focus appuyé dorénavant sur cette station car notre nouveau Président de la République, Emmanuel Macron, y possède une maison… N’oublions pas non plus qu’il est né à Amiens…
 
Chic, so bristish, elle fût la grande rivale de Deauville et de Biarritz…Une plage merveilleuse, une pinède idem où la petite reine est vraiment reine…un très bon équipement sportif ( centre nautique avec du char à voile… au hasard…et son Enduro…),
un centre équestre, des cours de tennis, posés sur le sable, un complexe de Thalassothérapie, Ibis et Novotel inclus, un cœur de ville - et particulièrement la Rue St-Jean – alléchant, des villas de style anglo-normand, - mais pas que…bref, une station balnéaire plutôt huppée, dynamique, qui organise un grand nombre de festivités sportives et culturelles tout au long de l’année.
Voulue, en 1837, par Alphone Dalloz, notaire parisien de son état, il fût l’instigateur de la fameuse pinède. Puis Monsieur de Villemesant, patron du Figaro  eût la riche idée d’en faire « The » station balnéaire pour les Parisiens… d’où…Le Touquet-Paris-Plage…

 

 

  

 

Le succès ne fût pas immédiatement au rendez-vous mais un Anglais, John Whitley, convaincu de la prospérité d’une telle station, développa malgré tout  le projet qui fût couronné de succès et devint à la mode.

Son attrait ne se démentira jamais…. On fête actuellement les 105 ans de la station….
Un stop gustatif au restaurant « Les Sports »… Haut lieu de rencontre des Touquetois et des touristes. Une brasserie comme on les aime au décorum intact : Déjà, l’extérieur…rouge, l’entrée rouge…vraiment rouge…Le Moulin n’est loin !

  


Banquettes en cuir d’époque, suspensions à abat-jour,  miroirs…Ambiance cosy, franco-anglaise. Une invitation à participer à une cuisine, riche, variée et goûteuse servie par des serveurs sympathiques, dignes de ce nom : grand tablier noir, chemise blanche…La tradition a du bon !


Une carte qui aiguise nos papilles. Pour les avoir dégustées, n’hésitez pas sur les harengs-pommes à l’huile tièdes – classique mais si bon…, poursuivez avec les « Moules Gilbert » à l’ail, crème fraîche, vin blanc…et puis…. craquez, peut-être pas le même jour…sur une spécialité pas vraiment pauvre en calories :

 

 

Le Welch – Plat typique du Nord : Pain de mie trempé dans la bière, cheddar, moutarde, sel, poivre le tout dans un  ramequin qui passe au four…! Et pour terminer dans le registre… « et puisque je ne fais pas régime, aujourd’hui »… craquez sans culpabiliser sur leur Pêche Melba : Rarement vue, une si importante portion de chantilly, la vraie…de vraie, des pêches et la glace vanille…Il y en a pour deux voire trois…
 

       



 Jouxtant la brasserie, tout nouvellement ouverte, une cave à vins, triés sur le volet a vu le jour…Curieux ou initiés viennent ici passer une soirée chic au goût de vin d’exception.




 



 


Brasserie « Les Sports »
22, Rue St-Jean 62520 Le Touquet - 
Tel : 03 21 05 05 22

Ouvert 7/7.De 7H à 4H du matin…depuis 1911 !
 
www.brasserielessports.fr

 



Office du tourisme du Touquet-Paris-Plage

Palais des Congrès – Place de l’Hermitage – Tel : 03 21 06 72 00
www.letouquet.com



CE QUE L’ON PEUT RAPPORTER DE LA REGION
 :

De la bière…On avait coutume de dire, il y a fort longtemps, que derrière, chaque église se tenait une brasserie et un brasseur  derrière chaque ferme…

La plupart ont des noms…évocateurs…Souvent fabriquées par les abbayes…On trouve l’Angélus, la Saint-Landelin,  par les laïques…La sans-culotte, des bières diaboliques comme la Belzébuth, la Mort Subite ou la bière du démon… Déguster avec sagesse, cette boisson est souvent synonyme de convivialité et d’amitié. Il n’est qu’à constater l’ambiance des cafés, estaminets les places de réjouissances… les braderies, les marchés, les manifestations  etc…


Du fromage avec l’étonnante Boulette d’Avesnes et l’excellent Maroilles qui peut s’apparenter au Munster- Grand caractère, savoureux que les Anciens n’hésitaient pas à tremper dans leur café !!!! Une tarte au  Maroilles accompagnée d’une salade d’endives…vous êtes au …paradis ou…presque  !

Des babeluttes, les Bêtises de Cambrai, la Chique de Bavay, la rate du Touquet (petites pommes de terre très savoureuses), des fraises…et oui…le chicon (ou endives du Nord), du hareng…La liste est longue !

Quelques personnalités de la région : Henri Matisse, Louis Blériot, Roger Salengro (Maire de Lille et ministre de Léon Blum) Charles de Gaulle, Margueritte Yourcenar, Pierre Mauroy, Line Renaud, Raoul  de Godewarsvelde, Jean-Claude Casadessus, Dany Boon…qui disait dans son film "Les Ch'tis" … Quand on va dans cette région…. «On pleure deux fois : Lorsqu'on arrive et lorsqu'on en repart »… !

On ignore encore à quel point, cette région de France est riche : riche d’une énergie fabuleuse, riche d’une furieuse envie de préserver, de se hisser et de transmettre… de faire connaître, d’expliquer et de montrer au reste du pays que l’on peut transformer positivement son histoire…Pari réussi… !

N’hésitez surtout pas…N’écoutez pas les fâcheux et partez…
Tous vos sens seront comblés… !

 
Fanny Schwarcfeld